Chaque année, la Société de sauvetage compile des statistiques sur les décès liés à l’eau. Nous savons donc certaines choses sur les noyades survenues dans les piscines résidentielles :

  • les enfants qui se sont noyés se sont facilement faufilés jusqu’à la piscine ou ils ont été laissés sans surveillance, parfois pour quelques minutes seulement;
  • les victimes adultes se baignaient souvent seules.

Dans le cadre des cours de la Société de sauvetage, votre famille et vous pourriez apprendre des stratégies de prévention, de sauvetage et d’autosauvetage, ainsi que les premiers soins de base. (Consultez la section Programmes de la Société de sauvetage ou communiquez avec votre division pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet). Entre temps, réduisez les risques en suivant les conseils énumérés ci-dessous :

  1. Gardez les enfants à portée de main.
    Ne laissez jamais les enfants sans supervision. Une noyade peut se produire en dix secondes seulement. Laissez le téléphone sonner; ne cuisinez pas au barbecue en tentant de surveiller simultanément les enfants; ne quittez pas la piscine des yeux quand vous parlez avec d’autres personnes. Si vous êtes dans l’eau avec les enfants, ne leur tournez pas le dos. Surveillez-les de près en tout temps.
  2. Ayez toujours les enfants à l’œil lorsqu’ils s’amusent avec des jouets gonflés.
    Les jouets gonflables peuvent être dangereux. Ils peuvent se retourner et emprisonner les enfants sous l’eau. Limitez le nombre de jouets présents dans la piscine à la fois et retirez-les tous dès la fin de la baignade afin d’éviter que les enfants tombent à l’eau en cherchant à les atteindre.
  3. Restreignez l’accès à la piscine.
    Installez une clôture munie d’une barrière avec verrou autour de la piscine. Vérifiez les règlements municipaux touchant la hauteur des clôtures de piscine. La clôture doit entourer la piscine et n’offrir qu’une seule entrée. Assurez-vous que personne ne peut passer par-dessus, par-dessous ou à travers. La porte doit se verrouiller automatiquement. Lorsque vous êtes à l’intérieur de la maison, verrouillez toutes les portes qui mènent à la piscine. Il ne faut que quelques secondes à un bambin pour se glisser par une porte non verrouillée. Lorsque la piscine hors terre n’est pas utilisée, relevez les marches de l’échelle. Verrouillez toute cuve thermale à l’aide d’un couvercle rigide approuvé pour la sécurité.
  4. Les enfants qui ne savent pas nager doivent porter un gilet de sauvetage ou un VFI en tout temps, à moins qu’ils ne soient dans vos bras, dans l’eau.
    Toutefois, sachez qu’un VFI ou un gilet de sauvetage ne remplace une supervision adéquate.
  5. Mettez tous les produits chimiques hors de portée des enfants.
    Verrouillez les produits chimiques dans un lieu bien aéré.
  6. Ne plongez pas tête première dans la partie peu profonde de la piscine et ne plongez jamais dans une piscine hors terre.
    Protégez votre cou. De nombreuses blessures à la tête et à la colonne vertébrale se produisent lors de bousculades autour des piscines résidentielles.
  7. Évitez de nager si vous avez consommé de l’alcool.
    L’alcool diminue votre capacité à réagir rapidement et adéquatement.
  8. Ne nagez jamais seul.
    En cas d’urgence, l’autre personne pourra vous prêter main-forte. Ayez un téléphone portable sous la main en cas d’urgence.
  9. Videz toutes les pataugeoires de jardin après utilisation.
    Un enfant peut se noyer dans quelques centimètres d’eau. En outre, ces pataugeoires sont remplies d’eau non traitée, et se transforment rapidement en bassins de reproduction pour les bactéries. Après utilisation, placez la pataugeoire de sorte qu’elle ne puisse pas se remplir d’eau de pluie.
  10. Établissez des règles sur l’usage de la piscine…
    …Et faites en sorte que tous les respectent.