Le niveau Jeune sauveteur averti permet aux candidats de relever des défis qui correspondent à leurs capacités, quel que soit leur classement au moment de l’inscription. Le niveau Averti est exigeant, mais réalisable à force de travail. Les exercices permettent aux candidats d’améliorer leurs compétences aquatiques, y compris le sauvetage à distance.

Préalables : Pouvoir nager.

Évaluation : Toutes les épreuves sont évaluées par un moniteur de la Société de sauvetage.

Éléments évalués :

Habiletés aquatiques

  1. Exécution d’un plongeon tête première et d’un saut compact en eau profonde à partir d’une hauteur maximale de 1 m.
  2. Exécution consécutive d’une culbute avant ET d’une culbute arrière dans l’eau.
  3. Exécution d’un saut d’arrêt et capacité à nager le crawl ou la brasse, tête hors de l’eau sur une distance de 25 m, suivie de l’adoption de la position d’alerte.
  4. Démonstration du coup de pied rotatif alternatif en position stationnaire pendant 30 secondes ou plus.
  5. Support d’un objet de 2,3 kg pendant 2 minutes ou plus en eau profonde.
  6. Transport d’un objet de 2,3 kg sur une distance de 25 m en utilisant le coup de pied de sauvetage de son choix.
  7. Capacité à nager sous l’eau sur une distance minimale de 10 m en partant dans l’eau.
  8. Exécution d’une approche tête hors de l’eau suivie d’un plongeon de surface jusqu’à une profondeur maximale de 2 m. Capacité à nager sous l’eau sur une distance minimale de 2 à 3 m afin de récupérer un petit objet. Capacité à remonter à la surface et à ramener l’objet au point de départ.
  9. Démonstration de sa capacité à sortir une victime consciente de l’eau avec aide.
  10. Capacité à nager 100 m de la façon suivante : 25 m coup de pied de sauvetage, 25 m dos crawlé, 25 m brasse et 25 m style libre.
  11. Capacité à nager 200 m en 6 minutes ou moins en exécutant une ou plusieurs nages.

Premiers soins

  1. Examen primaire d’une victime consciente et coopérative, qui décrit la nature du problème et les circonstances de la blessure.
  2. Démonstration de la respiration artificielle et de sa capacité à s’occuper des cas de vomissement.
  3. Simulation de l’apparence et du traitement d’une victime consciente dont les voies respiratoires sont obstruées.
  4. Examen primaire et traitement d’une victime en état de choc.

Reconnaissance et sauvetage

  1. Démonstration de sa capacité à :
    1. simuler un faible nageur, un non-nageur et une victime inconsciente;
    2. différencier un faible nageur d’un non-nageur et à reconnaître une victime inconsciente;
    3. reconnaître et éviter les victimes qui sont une source de danger pour le sauveteur.
  2. Repérage et description d’un objet situé au fond de l’eau ou sous la surface de l’eau, à partir de trois hauteurs ou positions différentes.
  3. Sauvetage sans contact au moyen d’un objet flottant. Capacité à effectuer une approche de 20 m, un sauvetage sécuritaire sans aucun contact, un appel à l’aide et les suivis nécessaires, y compris le traitement de l’état de choc.