Le Certificat de sauvetage en embarcation offre aux opérateurs de petites embarcations la possibilité d’acquérir des connaissances et des compétences en sauvetage. Le cours est conçu pour les personnes qui connaissent déjà l’opération de leur bateau et met plutôt l’accent sur les techniques d’autosauvetage, la reconnaissance des situations d’urgence, les facteurs affectant la performance d’une embarcation de sauvetage et les procédures d’intervention appropriées lors de situations d’urgence. Étant donné que les techniques de sauvetage varient considérablement selon le genre d’embarcation utilisé, le vent et les conditions atmosphériques, les exigences pour ce certificat identifient le genre de victimes plutôt que la méthode de sauvetage. Préalables : Posséder des compétences de base en natation et en opération d’un bateau. Évaluation : Tous les éléments sont évalués par un moniteur de sauvetage en embarcation. L’évaluation est continuelle et a souvent lieu pendant la formation. Les candidats peuvent choisir d’être évalués pour un genre particulier d’embarcation (par exemple : voilier, canot, kayak, etc.) ou peuvent démontrer leurs connaissances et leur aptitude à utiliser divers genres d’embarcation. L’évaluation est effectuée en eau libre; la formation aussi, le plus souvent possible. Éléments évalués :

  1. Au moyen d’activités pratiques, lorsqu’elles sont possibles, démonstration de sa compréhension des éléments pratiques faisant partie de ce certificat, dont les suivants :
    • maîtriser l’approche échelonnée de la Société de sauvetage : parler, lancer, tendre, patauger, ramer, nager, remorquer et transporter;
    • comprendre l’accroissement des risques auxquels s’expose le candidat à mesure qu’augmente la complexité de la situation de sauvetage;
    • connaître la flottaison des divers genres d’embarcation et son effet sur les procédures de survie et de sauvetage;
    • énumérer les étapes appropriées d’intervention lors de sauvetages impliquant un petit bateau;
    • savoir placer une embarcation de sauvetage dans la position la plus favorable au sauvetage dans diverses conditions atmosphériques;
    • connaître les différents types de vêtements de flottaison individuels (VFI) et gilets de sauvetage appropriés dans une petite embarcation et leur utilisation à des fins de survie et d’interventions de sauvetage.
  2. Vêtu d’une chemise, d’un coupe-vent ou d’un survêtement, de shorts ou de pantalons et de souliers, démonstration de ce qui suit :
    1. revêtir un VFI ou un gilet de sauvetage tout en nageant sur place;
    2. utiliser les positions de survie et de caucus (pour survie en eau froide);
    3. être capable d’enlever ses chaussures et tout autre vêtement empêchant le sauveteur de demeurer à flot;
    4. être capable de nager sur place ou de flotter pendant trois minutes, sans aides flottantes.
  3. Capacité à offrir son assistance en tendant ou en lançant une aide à partir de l’embarcation. Capacité à ramener la victime vers le côté du bateau ou la poupe et, lorsqu’il le faut et si possible, l’aider à monter à bord. Connaissances des procédures appropriées de suivi.
  4. Sauvetage d’une victime en arrêt respiratoire en tenant compte de la situation décrite par l’examinateur. Administration de la respiration artificielle dès que possible. Au besoin, capacité à obtenir de l’aide et à faire un suivi approprié.
  5. Sauvetage en remorquant une personne qui est tombée par-dessus bord : remorquage d’une victime habillée sur 20 m jusqu’à un endroit sûr. L’examinateur conçoit la situation d’après la formation du candidat.
  6. Sauvetage avec contact d’une victime inconsciente en tenant compte de la situation décrite par l’examinateur. Le sauvetage est effectué sur une distance d’au moins 20 m.